Tous les spectacles de la Passion tirent leur texte des évangiles, récit de la vie de Jésus-Christ, dont la naissance fixe l'année 0 de notre calendrier. Pour les chrétiens, Jésus est le Messie, le Fils de Dieu. Il sera considéré comme un prophète par les juifs et les musulmans, c'est à dire un homme interprétant les messages de Dieu. Les évangélistes Luc, Jean, Matthieu et Marc, chacun à sa manière, nous éclairent sur les évènements qui marquent les trois dernières années de la vie de Jésus, point de départ de la religion chrétienne. Jésus est né à Bethléem en Judée, vers l'an 752 de la fondation de Rome, 2000 ans après Abraham, "le père des croyants". Il grandit auprès de ses parents, Joseph et Marie, à Nazareth en Galilée. On connaît très peu de choses sur lui jusque l'âge de trente ans. Déjà à cette époque, un prophète, Jean-Baptiste, prêche la conversion et baptise dans les eaux du Jourdain. Il annonce la venue du Messie, Sauveur du peuple juif (la Palestine était alors occupée par les romains). Jésus rencontre Jean-Baptiste et commence ainsi son enseignement. Il choisit une douzaine de compagnons dénommés apôtres et pendant près de trois ans, il parcourt les chemins
Sur les pas de Jésus...
de la Galilée et de la Judée, commentant le loi juive, interprétant la bible et y ajoutant d'autres commandements. La Bible (ensemble des textes inspirés par Dieu au peuple juif) nous donne souvent l'image d'un Dieu de justice ; Jésus, lui, annonce un Dieu d'amour. Son message porte le nom de Bonne Nouvelle et se résume ainsi : "Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé". Il prône le pardon, l'humilité et le respect de l'homme. Jésus est écouté et suivi par une foule de plus en plus nombreuse au point que son enseignement, son attitude envers les exclus et les guérisons miraculeuses qu'il réalise, dérangent le pouvoir religieux en place. Dès lors, les prêtres juifs, redoutant son influence sur le peuple, cherchent le moyen de le faire taire. Ils trouvent l'occasion d'arrêter Jésus lors de sa venue à Jérusalem pendant les fêtes religieuses de la Pâque juive. Suite à la trahison de l'un de ses apôtres, Judas, Jésus est arrêté. D'abord traduit devant le Sanhédrin (tribunal juif), les prêtres feront juger Jésus par Ponce Pilate, procurateur (gouverneur) romain de ce pays occupé. Sous la pression des prêtres juifs qui ont soudoyé la foule, Jésus est cruxifié. Après sa mort, Jésus est embaumé et mis dans un tombeau. Au lendemain de la Pâque juive, le tombeau est vide. Cet évènement a constitué pour les disciples de Jésus la preuve de la résurrection du Christ, fils de Dieu. Certains, incrédules au départ, tel l'apôtre Thomas, ou encore les disciples d'Emmaüs, ont par la suite rencontré Jésus et témoignent de sa résurrection. Depuis, la foi chétienne s'est développée et des millions d'hommes ont choisi de suivre la parole du Christ. Chaque année, des fêtes religieuses : Noël, Pâques ou la Pentecôte rappellent aux chrétiens les temps forts de la vie de Jésus. Jésus a marqué l'histoire des hommes. Aujourd'hui encore, dans cet esprit et dans le respect des évangiles, près de 100 troupes dans toute l'europe, comme celle de Loudéac, mettent en scène sa vie, sa mort et sa résurrection. Ces troupes se connaissent, se rencontrent et entretiennent des liens étroits au sein de l'EUROPASSION.
Accueil Contact Loudéac EuroPassion Réservation Situation Images Les enfants Jésus Vu à la télé La PassionLa Passion à Loudéac
Copyright : La Passion de Loudéac, tous droits réservés